Marmer menuiserie
Aluminier agréé

Pourquoi une bonne isolation

  • L’isolation, des travaux pour longtemps

    L’isolation d’un logement, le changement d’une fenêtre ou d’une chaudière sont des travaux que l’on réalise pour longtemps. Ils influeront sur la facture énergétique du logement pendant de nombreuses années et il y a tout intérêt à bien faire les choses. Aussi faut-il choisir les équipements et les matériaux adéquats avec les professionnels expérimentés qui les mettront en œuvre.
  • Empêcher la chaleur de s’échapper, un bon moyen de l’économiser

    Le chauffage représente les 2/3 de la consommation énergétique d’un logement. Diminuer les besoins de chauffage grâce à une isolation et des fenêtres performantes apparaît donc vite comme une excellente solution.

    En effet, l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas.
    L’amélioration de l’isolation permet de réduire nettement la facture d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre et le coût de fonctionnement des logements existants.

    Elle garantit aussi un meilleur confort en supprimant l’effet de paroi froide et permet d’uniformiser la température dans les pièces. C’est enfin un investissement qui est toujours rentable.
  • Isolation des parois vitrées

    Si vous installez ou remplacez des fenêtres vous devez vous conformer à la règlementation thermique en vigueur. En clair il faut que votre menuiserie respecte un certain niveau d’isolation. Ce niveau d’isolation est donné par le coefficient Uw exprimé en W/m².K Ce coefficient est actuellement de 1.8 pour la menuiserie Aluminium et de 1.4 pour la menuiserie PVC.

  • Isolation des parois opaques

    Pour les parois opaques murs, toiture, sol, il est nécessaire de se conformer à la règlementation. Le niveau d’isolation des parois opaques est donné par l’indice R (supérieur ou égal à 6) . exprimé en (m².K/W). Plus l’indice est grand, plus le matériau est isolant.
    Pour calculer l’indice actuel d’isolation de votre toiture (premier poste de déperdition), il vous suffit de multiplier l’épaisseur d’isolant exprimé en centimètres par 0.23.