Marmer menuiserie
Aluminier agréé

Quelle toiture pour ma véranda ?

A. Structure

  • Epine :

Les chevrons en épine possèdent des  nervures qui structurent  la face extérieure alors que la face intérieure apparait pratiquement lisse. Ils s’accordent  particulièrement bien aux architectures anciennes et aux ouvrages inspirés de ferronneries du XIXe siècle. Leur style sobre et la grande diversité des accessoires de décoration permettent de concevoir une ambiance chaleureuse et cosy.

  • Tubulaire :

La véranda à chevrons tubulaires se caractérise par des chevrons apparents à l’intérieur et une toiture quasiment lisse à l’extérieur. La toiture à chevrons tubulaires confère une apparence unique, particulièrement bien adaptée aux principes de décoration d’aujourd’hui. Mais cette structure présente aussi des performances techniques exceptionnelles qui sauront accompagner votre projet, vos envies et vos besoins d’aménagement et de confort.

  • Toit terrasse ou dôme :

Il s’agit d’une véritable extension de la maison. Elle permet de créer des avancées supérieures à 5 m sans contrainte de hauteur de gouttière ou de pente de toiture.
Sa structure est composée d’une ossature porteuse en bois au milieu de laquelle vient se positionner un dôme vitré.
Ce dôme peut être de forme varié, simple pente, double pente, pyramidal ou triangulaire… de nombreuses compositions s’offrent à vous.
L’isolation de cette véranda est particulièrement efficace en été comme en hiver. La toiture reçoit la même isolation qu’une  toiture classique. Il est possible d’utiliser des isolants naturels en lieu et place des laines minérales.
En ce qui concerne l’habillage et le décor intérieur, il est possible d’utiliser du placo, du lambris, ou bien encore un plafond tendu.


B. Remplissage de toiture


Plusieurs solutions s’offrent à vous selon le but recherché.  Cependant  il est nécessaire de respecter certains principes pour que la véranda soit une pièce de vie  agréable tout au long de l’année.  Les matériaux de remplissage ont une importance toute particulière puisqu’ils sont un élément clé de l’enveloppe de la véranda  et conditionnent  le confort d’hiver comme d’été.
Il existe de nombreux matériaux pour la réalisation d’une toiture mais nous ne citerons ici que ceux répondant à un niveau de performance et de fiabilité suffisant.

- Verre : le matériau idéal


C’est le matériau traditionnel dédié à la véranda. Et pour cause, ce matériau inaltérable par définition nous affranchi de toute limite avec l’extérieur et permet de retirer ce qu’il y a de mieux d’une véranda, la sensation d’espace.
Le choix du verre ne doit pas être fait à la légère pour  ne pas transformé votre véranda  en serre tropicale l’été et en igloo l’hiver. Quatre points à traiter :

  • La luminosité

Pour bénéficier d’un confort visuel sans avoir à porter des lunettes de soleil durant la période estivale, le vitrage possède un  coefficient de transmission lumineux (TL) approchant une valeur de 40. Autrement dit, assurer la pénétration de 40% de la lumière naturelle.

  • La protection solaire

Le verre de la toiture de la véranda doit être capable de rejeter la chaleur du soleil pour limiter l’effet de serre. Il est donc préconisé d’utiliser un verre doit le facteur solaire (FS) est compris entre 25% et 30%.

  • L’isolation thermique

Une bonne isolation au froid est essentielle. Pour cela le coefficient thermique (Ug) doit se rapprocher le plus de 1. Il est même possible d’atteindre une performance supérieure grâce au vitrage Heat Mirror dont le coefficient est compris entre 0,3 et 0,5.

  • L’isolation acoustique et la sécurité

Le vitrage assure parfaitement la fonction d’isolation acoustique ainsi qu’une très bonne réduction du bruit de la pluie comparativement aux autres matériaux. L’isolation acoustique peut être améliorée par l’ajout d’un verre spécial. Pour ce qui est de la sécurité, la pose d’un double vitrage doté d’un verre feuilleté est impératif pour conserver  l’intégrité structurelle du verre en cas de chute d’objet extérieur ou de tentative d’effraction. Les débris restent ainsi solidaire du film butyral intégré entre le deux couches de verre.

- Les panneaux sandwichs


En optant pour les panneaux sandwichs, nous quittons l’univers de la véranda pleine lumière. Si cela semble un peu contradictoire avec l’objectif premier de la véranda il n’en demeurre pas moins que ce matériaux répond à plus d’un titre au besoin de confort d’hiver et d’été.

Les panneaux sandwichs possèdent avant tout un très bon bilan thermique puisqu’ils peuvent atteindre un coefficient U égal à 0,33 ce qui en fait un très bon isolant.

Les panneaux sandwichs font totalement barrage à la lumière ce qui permet de se protéger des ardeurs du soleil l’été.

Seul bémol, les panneaux sandwichs sont de redoutables résonateurs d’impact de pluie, c’est pourquoi certains fabricants proposent des panneaux avec des surfaces qui amortissent le bruit  de la pluie.